L’Écho des planches

à la Maison Jean Vilar
6 rue Mons

84000 Avignon
radio2bis@yahoo.fr

T: 01 23 45 67 89
F: 06 68 37 04 75 / 06 24 84 91 48

 LM Production © 2019

Aki Kuroda et le Festival d’Avignon : retour sur une relation intime de création.

Mis à jour : 16 août 2019


Crédits : Parade, chorégraphie d'Angelin Preljocaj, Festival d'Avignon 1993, Cour d'honneur du Palais des papes. Photographie de Daniel Cande, fonds BnF- département des Arts du spectacle, consultable sur Gallica https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9080628n/f5.item[Les décors de ce spectacle ont été créé par Aki Kuroda]

Une exposition le met à l’honneur cette année dans la programmation culturelle avignonnaise : l’artiste Aki Kuroda est une figure majeure du Festival d'Avignon. Grâce aux archives de la BnF de la Maison Jean Vilar, nous replongeons dans des moments phares de sa carrière : deux affiches pour le Festival d'Avignon et un décor dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes. Venez donc vous replonger dans les archives d’un spectacle mémorable et d’un artiste important pour le Festival d'Avignon, puis découvrir ses dernières œuvres dans l’exposition du musée Lapidaire, du 16 mai au 29 septembre : Aki Kuroda : To be or not to be, à Avignon.


Chronique rédigée et enregistrée par Marie Blanc, stagiaire à l'écho des planches, sous le patronnage de Lenka Bokova, conservatrice responsable de l'antenne Bibliothèque nationale de France, département des Arts du spectacle à la Maison Jean Vilar [Avignon].