L’Écho des planches

à la Maison Jean Vilar
6 rue Mons

84000 Avignon
radio2bis@yahoo.fr

T: 01 23 45 67 89
F: 06 68 37 04 75 / 06 24 84 91 48

 LM Production © 2019

Entretien avec Alexis Louis-Lucas


Alexis Louis-Lucas dans l'Utopie des Arbres

Alexis Louis-Lucas est l'auteur et l'interprète de cette pièce « L'Utopie des arbres » qui se joue jusqu'au 28 Juillet à 17h30 au théâtre de l'Entrepôt. Le spectacle est une production de la compagnie bourguignonne Taxi-Brousse ; il est mis en scène par Pierre Yanelli.

« Je crois que ces vieux grincheux m'ont sensibilisé à la fragilité du monde, de la nature mais aussi de la relation humaine, et de sa fragilité... »




La pièce en partie autobiographique retrace l'histoire d'un « rat des ville » qui fréquente lors de séjours à la campagne, des « grincheux », des hommes et des femmes, issus du milieu rural et forestier, qui sont d'une authenticité, d'une légèreté et en même temps d'une très grande profondeur. Le texte éminemment poétique et drôle d'Alexis Louis-Lucas nous plonge dans de véritables tranches de vie, où un enfant au fur et à mesure qu'il grandit, découvre la vraie vie au contact de paysans qui écorchent le lapin, qui font des coupes de bois, qui font des greffes de fruitiers et qui dévoilent leur profond amour de la nature et de l'humanité et surtout le bonheur qu'ils enfouissent secrètement parfois derrière un ton de grincheux de pouvoir avoir un enfant dans leurs pattes avec son étonnement et ses interrogations.

C'est un spectacle essentiel qui trace des sillons dans notre imaginaire, dessine des souvenirs et nous transporte dans la vie intérieure et trépignante d'un homme qui raconte ses histoires avec une force et une intensité qu'il en devient une présence en nous, une réminiscence ondoyante, qui fait renaître sous nos yeux les grincheux que nous aurions pu connaître dans notre enfance. Comme Marivaux en son temps utilisait des dialectes dans ses pièces pour faire parler les paysans, par un amour d'une langue pure dans sa pluralité, Alexis Louis-Lucas convoque des éléments de langages propres au territoire bourguignon, des expressions imagées et immédiates, qui sont le reflet de la vie qui est menée, une vie simple et ordinaire, mais qui contient en elle les traces d'une autre vie qu'on ne s'explique pas, intense, passionnée, pleine d'une rage d'exister même si on a toujours le sentiment d'être le cul entre les ronces...


Entretien mené par Raf.