Entretien avec la Cie Les Rivages


Visuel de l'affiche créé par Calie Magaud

A l'issue de la représentation du spectacle # Silence, nous avons rencontré l'équipe artistique près de la rue des Teinturiers. Vous pouvez entendre au cours de cet entretien, Maxim Prévot metteur en scène du spectacle, Pauline Rémond, autrice du texte et comédienne ainsi que Estelle Magaud, comédienne et Clara Parr Gribbell, comédienne et chorégraphe dans # Silence.

Le spectacle se joue jusqu'au 28 Juillet à 15h30 au théâtre de l'Alizée.


« J'ai imaginé que cette rencontre entre les deux personnages de femme avait lieu dans un estuaire, à l'embouchure, au moment où le fleuve se jette dans la mer ; ça se déverse dans l'immensité, et le point de mort évoqué dans le spectacle, c'est ce moment où on est juste en dessous de l'eau et on pourrait soit remonter à la surface, soit descendre davantage dans les profondeurs... »




Les Rivages reviennent en Avignon après Bérénice de Racine et Les Reines de Normand Chaurette. Ils montent cette fois un texte écrit par un membre de la compagnie, une écriture effarouchée et étouffante qui s'ouvre peu à peu vers un mouvement de résilience, d'abandon et de recommencement. Le spectacle est une très belle production, en résonance avec la thématique qui traverse le Festival d'Avignon IN cette année L’Odyssée. C'est aussi un spectacle total qui met en œuvre une vraie démarche créative à travers une création lumière, des effets scéniques sensibles et sauvages et un grand souffle chorégraphique et poétique qui permet de briser peu à peu le silence sous toutes ses formes : le silence qui nous rend coupable, celui qui nous rend mutique devant les violences sexuelles, celui qui nous rend coupable devant le drame des réfugiés, celui qui nous hante, quand impuissant, nous n'avons que l'art pour défendre notre idéal humaniste...


Entretien réalisé par Raf.

L’Écho des planches

à la Maison Jean Vilar
6 rue Mons

84000 Avignon
radio2bis@yahoo.fr

T: 01 23 45 67 89
F: 06 68 37 04 75 / 06 24 84 91 48

 LM Production © 2019