Le théâtre chinois au Festival d'Avignon


Crédits pour le visuel utilisé : La Maison de thé © Christophe Raynaud de Lage – Edition 2019 du Festival d'Avignon

La Maison de thé et son metteur en scène Meng Jinghui ont fait grand bruit au festival d’Avignon 2019, donnant l’impression d’une relative méconnaissance des Occidentaux, en particulier des critiques, à l’égard du théâtre chinois et des représentations de la Chine sur scène. Et en effet, on se rend compte en parcourant la mémoire du Festival d'Avignon conservée à la BnF de la Maison Jean Vilar que le festival n’a accordé qu’une place restreinte à la Chine depuis ses débuts. Revenons sur les quelques spectacles qui choisirent de mettre l’Empire du Milieu sous le feu des projecteurs.


Chronique rédigée et enregistrée par Juliette Meulle, stagiaire à l'écho des planches, Sous le patronnage de Lenka Bokova, conservatrice responsable de l'antenne Bibliothèque nationale de France, département des Arts du spectacle à la Maison Jean Vilar [Avignon].

L’Écho des planches

à la Maison Jean Vilar
6 rue Mons

84000 Avignon
radio2bis@yahoo.fr

T: 01 23 45 67 89
F: 06 68 37 04 75 / 06 24 84 91 48

 LM Production © 2019